SENEWCOM TV

Tendances

SENEGAL-AFRIQUE-INTEGRATION JOURNÉE DE L’AFRIQUE : MACKY SALL APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE DES ÉNERGIES ET DES INTELLIGENCES

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : LES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL À LA UNE

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : L’APPEL DE YEWWI ASKAN WI À LA MOBILISATION À LA UNE

L’artiste-chanteur Ablaye Ndiaye Thiossane tire sa révérence à 86 ans à Thiès, sa ville natale, ce vendredi 20 mai 2022.

Tendances

SENEGAL-AFRIQUE-INTEGRATION JOURNÉE DE L’AFRIQUE : MACKY SALL APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE DES ÉNERGIES ET DES INTELLIGENCES

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : LES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL À LA UNE

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : L’APPEL DE YEWWI ASKAN WI À LA MOBILISATION À LA UNE

L’artiste-chanteur Ablaye Ndiaye Thiossane tire sa révérence à 86 ans à Thiès, sa ville natale, ce vendredi 20 mai 2022.

LEGISLATIVES 2022

EN DIRECT

SENEWCOM TV

RADIO SENEWCOM

SENEGAL-TOURISME MAMADOU RACINE SY : “LA RELANCE DES ACTIVITÉS TOURISTIQUES EST SUR LA BONNE VOIE”

Diamniadio, 12 mai 2022.
La relance du tourisme est dans la bonne voie, et les professionnels de l’hôtellerie sont satisfaits des mesures prises par l’Etat pour sauver ce secteur sinistré par la pandémie de coronavirus, a assuré, jeudi, à Diamniadio (ouest), le président de la Fédération des organisations patronales de l’industrie hôtelière du Sénégal (Fopits), Mamadou Racine Sy.
‘’Nous sommes sur la bonne voie et sommes satisfaits de la rencontre avec la tutelle, pour nous entendre sur un certain nombre de préoccupations relatives à la relance du secteur’’, a dit M. Sy au terme d’une réunion des membres de la Fopits avec le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr.
‘’C’est réjouissant que notre cri du cœur ait été entendu pour la relance effective du secteur’’, a-t-il ajouté, estimant que ‘’la capacité d’anticipation du chef de l’Etat’’ a permis au tourisme sénégalais de ‘’rester debout’’.
Le fonds de 15 milliards de francs CFA mis par l’Etat à la disposition des professionnels du tourisme durant la pandémie de Covid-19 leur a permis de survivre à la crise sanitaire, selon Mamadou Racine Sy.
En avril 2021, l’Etat a également mis un ‘’crédit hôtelier’’ à la disposition des professionnels de ce secteur pour les aider à financer leurs activités. Mais ‘’il y a eu des problèmes dans la mobilisation’’ de ces ressources, a signalé M. Sy.
Deux établissements financiers avaient été choisis pour répartir 50 milliards de francs CFA entre les professionnels de l’industrie hôtelière, mais ‘’pas plus de 9 milliards ont été décaissés’’, a ajouté le président de la Fopits.
Selon lui, une vingtaine de dossiers seulement, sur près de 400 au total, ont été traités. ‘’Il fallait discuter avec le ministre, avec ses collaborateurs et les responsables des banques pour trouver une solution rapidement’’, a-t-il dit.
‘’Les discussions ont été houleuses, mais nous sommes arrivés au résultat escompté. C’est tout à l’honneur du ministre qui nous a écoutés et compris. Nous repartons sur de nouvelles bases pour nous mettre sur la voie de la relance (…) du tourisme’’, a poursuivi Mamadou Racine Sy.
‘’Beaucoup d’acteurs du tourisme ont dû renoncer [aux financements proposés par l’Etat] à cause de ces garanties exorbitantes demandées aux professionnels’’ de l’industrie hôtelière, a-t-il affirmé.
Le président de la Fopits dit louer les mesures prises par le président de la République en vue de la relance du tourisme, un secteur qui était en crise au Sénégal bien avant la pandémie de Covid-19 survenue début 2020.
Avant la pandémie de coronavirus, Macky Sall a déclaré la Casamance (les régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor réunies) ‘’zone touristique spéciale’’ en réduisant les charges fiscales pour ceux qui veulent investir dans l’industrie hôtelière, dans cette partie du pays, a rappelé M. Sy.
Le ministre du Tourisme et des Transports aériens assure, pour sa part, que des ‘’solutions idoines seront prises le plus rapidement possible’’ en faveur de l’activité touristique.
Des réunions vont se tenir, au cours desquelles le ministère et les professionnels de l’hôtellerie vont discuter du ‘’crédit hôtelier’’, afin que les prétendants puissent être financés, a promis Alioune Sarr.
‘’La relance du secteur nécessite des mesures hardies et exceptionnelles, qui tiennent compte de la nature de la situation’’, a souligné M. Sarr.
Il a parlé de la ‘’nécessité d’accélérer le processus de financement des acteurs du tourisme, en vue de la relance des activités du secteur’’.
La Fopits souhaite, après le ‘’fonds de roulement’’ mis à la disposition des professionnels du tourisme, que l’Etat s’attache à ‘’examiner (…) la possibilité de transformer ces fonds de roulement en subventions’’.
Partager l'article
Rédaction SENEWCOM
À Propos de l'Auteur

Rédaction SENEWCOM

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.