SENEWCOM TV

Tendances

SENEGAL-AFRIQUE-INTEGRATION JOURNÉE DE L’AFRIQUE : MACKY SALL APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE DES ÉNERGIES ET DES INTELLIGENCES

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : LES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL À LA UNE

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : L’APPEL DE YEWWI ASKAN WI À LA MOBILISATION À LA UNE

L’artiste-chanteur Ablaye Ndiaye Thiossane tire sa révérence à 86 ans à Thiès, sa ville natale, ce vendredi 20 mai 2022.

Tendances

SENEGAL-AFRIQUE-INTEGRATION JOURNÉE DE L’AFRIQUE : MACKY SALL APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE DES ÉNERGIES ET DES INTELLIGENCES

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : LES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL À LA UNE

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : L’APPEL DE YEWWI ASKAN WI À LA MOBILISATION À LA UNE

L’artiste-chanteur Ablaye Ndiaye Thiossane tire sa révérence à 86 ans à Thiès, sa ville natale, ce vendredi 20 mai 2022.

LEGISLATIVES 2022

EN DIRECT

SENEWCOM TV

RADIO SENEWCOM

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : LES INVESTITURES AUX LÉGISLATIVES ET LE LANCEMENT DES TRANSFERTS MONÉTAIRES EXCEPTIONNELS À LA UNE

Dakar, 11 mai 2022;

Les investitures aux législatives du 31 juillet prochain et le lancement des transferts monétaires exceptionnels à plus d’un demi millions de ménages sénégalais sont en exergue dans la majorité des journaux reçus ce mercredi à notre rédaction.

“Investitures : les leaders dans le confort des listes nationales, ils ont fui !”, s’exclame à sa Une Bès bi le journal.

Après les dépôts officiels des listes de candidatures aux prochaines élections législatives, la publication constate que les leaders politiques se sont investis sur la liste nationale.

“Les leaders désertent les départements pour se loger à la confortable liste nationale”, signale le journal en prenant l’exemple de la coalition Yewwi Askan Wi, dont la liste nationale est composée essentiellement de leaders de Partis.

L’Observateur s’intéresse à la “bataille de positionnement” sur les listes et parle de ’’grosse dépravation des mœurs’’.

“Pas satisfaits de leur position sur les listes, certains leaders ont quitté avec fracas leur formation politique. Ce faisant, ils donnent l’impression de faire passer leurs intérêts individuels avant l’intérêt commun”, écrit L’Obs.

Source A se fait écho de la “réaction très houleuse des leaders zappés ou mal classés sur la liste nationale dans le groupe whatsapp de Yewwi Askan Wi’’ et titre ’’Explosion de colère”.

L’Info pense déjà à une future Assemblée nationale composée de “têtes bien faites” et de “têtes brulées de l’opposition” et estime que c’est ’’l’enfer en perspective pour Macky Sall’’.

“Ousmane Sonko, Barthlémy Dias, Déthié Fall, Aïda Mbodji, Guy Marius Sagna, Bassirou Diomaye…les foudres de guerre de Yewwi Askan Wi presque à l’Assemblée nationale”, dit le journal.

Il souligne que “Thierno Alassane Sall et Cie, à la fois têtes bien faites et têtes brulées ne feront pas de cadeaux à la mouvance présidentielle”.

L’As revient sur les figures de Me Abdoulaye Wade, Ousmane Sonko et Aminata Touré, présentés comme têtes de liste de leur coalition. Pour le journal, “le patriarche, le challengeur et la revancharde partent à l’assaut de l’hémicycle”.

Sud Quotidien aborde le ’’contrôle des parrainages’’ au ministère de l’Intérieur et parle de “l’épreuve de tous les dangers”.

“Le parrainage citoyen appliqué pour les élections législatives de juillet prochain commence à faire ses premiers dégâts”, constate Sud.

Le journal indique que “Benno Bokk Yakaar et Yewwi Askan Wi ont réussi à passer le contrôle de parrainage consécutif au dépôt des listes de candidature, d’autres coalitions ou formations comme Gueum Sa Bopp de Bougane Gueye Dany, And Nawlé Liguey de Serigne Mboup, maire de Kaolack, Jammi Goox Yi de Fadel Barro ont été recalées par les services du ministère de l’Intérieur”.

Sud informe aussi que le même sort a été réservé à Wallu pour défaut de parrainages. ’’Ces listes recalées ont 48 heures pour rectifier le tir’’ souligne la publication.

“Contrôle des parrainages : second tour’’, titre le Quotidien qui signale que la caolition Wallu “a 48 heures pour compléter sa liste’’ de parrains.

“Les listes de Gueum sa bopp et Jammi gox yi rejetées à l’étape du parrainage. Les deux coalitions accusent la fiabilité du logiciel de contrôle et entendent mener le combat juridique pour obtenir gain de cause”, rapporte Le Quotidien.

WalfQuotidien s’intéresse aux arguments que les responsables de l’Alliance Yewwi-wallu mettront en avant pour ‘’convaincre les électeurs’’.

“Les coalitions Wallu et Yewwi ne devraient pas se limiter à leur alliance stratégique dans les départements. La crédibilité de cette conjonction des efforts pour renforcer les éléments des uns et des autres, dépendra d’un discours +intelligent+ sur les raisons de cette unité en donnant un visage à leurs propositions”, écrit Walf.

Le Soleil est largement revenu sur le lancement mardi par le président de la République, Macky Sall, des transferts monétaires exceptionnels de 43 milliards 436 480 mille francs destinés aux 542.956 ménages inscrits dans le Registre national unique (RNU).

“Programme de transfert monétaire exceptionnel aux ménages vulnérables : du cash aux premiers bénéficiaires”, titre le journal.

Selon L’As, “Macky Sall vole au secours des couches vulnérables”.

Dans le journal, le chef de l’Etat a déclaré que “le Sénégal a connu une baisse de 5% du taux de pauvreté”.

Partager l'article
Rédaction SENEWCOM
À Propos de l'Auteur

Rédaction SENEWCOM

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.