SENEWCOM TV

LEGISLATIVES 2022

EN DIRECT

SENEWCOM TV

RADIO SENEWCOM

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : LA RÉFORME SANITAIRE ET LA VISITE DE MACKY SALL EN RUSSIE À LA UNE

Dakar, 2 juin 2022.

Les décisions prises en Conseil des ministres pour le fonctionnement correct des hôpitaux et la visite de Macky Sall en Ukraine sont les sujets les plus commentés par les quotidiens pour leur édition de jeudi.

Macky Sall a demandé à Marie Khémesse Ngom Ndiaye de mener une réforme du système de santé, qui concerne notamment les hôpitaux.

“La nouvelle ministre de la Santé doit soigner un système qui a mal partout”, écrit Le Quotidien, ajoutant : “Macky Sall veut une nouvelle réforme hospitalière dont les bases (…) doivent être lancées avant la fin du mois de juin.”
Le Soleil note que “six mesures phares [ont été] prises” lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement en vue de la “modernisation des hôpitaux et gestion du système de santé”.
“Macky Sall réclame un audit général des écoles de formation (publiques et privées) du secteur. Pour son premier Conseil des ministres, la nouvelle ministre de la Santé n’a pas été ménagée par le président de la République. Macky Sall attend (…) du concret pour matérialiser sa volonté de réorganiser le fonctionnement général du secteur de la santé”, commente EnQuête.
Il se demande si l’incendie à l’origine de la mort d’une dizaine de nourrissons à l’hôpital Mame-Abdoul-Aziz-Sy de Tivaouane (ouest) était “le drame de trop” pour les membres du gouvernement.”Les décès tragiques de 11 nouveau-nés (…) ont au moins permis aux décideurs sénégalais de prendre une pause et de regarder en face la réalité des établissements de santé du pays”, poursuit le même journal.

“Macky Sall en Russie pour sortir le monde de l’impasse”, titre L’As à propos de la visite du chef de l’Etat sénégalais dans ce pays, qui mène une invasion en Ukraine depuis plusieurs mois.
Macky Sall va rencontrer Vladimir Poutine, le président russe, vendredi, à Sotchi, selon L’As. “Cette visite s’inscrit dans le cadre des efforts que mène [le président] en exercice de l’Union africaine pour contribuer à l’accalmie (…) en Ukraine et à la libération des stocks de céréales et de fertilisants dont le blocage affecte particulièrement [l’Afrique]”, ajoute-t-il.
“Il va (…) notamment plaider la reprise des exportations de céréales. Le conflit entre ces deux géants agricoles (la Russie et l’Ukraine) a durement affecté l’Afrique”, lit-on dans Le Soleil.
Bés Bi Le Jour s’est intéressé à la médiation menée au Soudan par le khalife général de Médina Baye (centre), Cheikh Mouhamadou Mahi Niass.”En séjour au Soudan pour une mission de paix, plus précisément dans la région du Darfour minée par un vieux conflit, le khalife général des Niassènes (…) a réussi la prouesse de rassembler les dignitaires d’une quarantaine de tribus rivales”, lit-on dans le journal.

Le Témoin Quotidien annonce le rachat de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal (BICIS) par la Vista Bank du Burkina Faso.
“Alors qu’on attendait l’Ivoirien Koné Dossongui ou le Sénégalais Pathé Dione, c’est finalement le Burkinabè Simon Tempéré qui rafle la mise et rachète la BICIS”, affirme le journal.
Au Sénégal, “nous n’avons pas de champions dans ce domaine, à plus forte raison qui pourraient ambitionner de jouer les premiers rôles dans la zone UEMOA”, l’Union économique et monétaire ouest-africaine, déplore Le Témoin Quotidien.“Méthodes tyranniques”

Le groupe Bolloré Africa Logistics, connu pour ses activités portuaires en Afrique, va s’orienter vers l’agriculture et la transformation des produits agricoles, dont l’huile d’olive, rapporte L’Info, citant le président de son conseil d’administration, Mamadou Racine Sy.

Ce changement survient quelques mois après le rachat de Bolloré Africa Logistics par la société italienne de transport MSC.
“Le [président-directeur général] du groupe Bolloré annonce un grand projet agricole au Sénégal”, résume L’As.
“Il a annoncé de nouveaux investissements dans l’agriculture en Afrique (…) La transformation de l’arachide en huile pourrait également constituer, selon lui, un des projets phares du groupe”, annonce Le Soleil.

Il pourrait y avoir une forte hausse des prix du mouton en raison d’une pénurie d’aliments de bétail à laquelle les éleveurs sont confrontés, selon L’Observateur.

“Avec la forte tension sur la disponibilité des aliments de bétail et la spéculation, le prix du mouton risque de flamber”, prévient Mamadou Bâ, leader d’une association d’aviculteurs, interrogé par le journal.

Les musulmans vont commémorer le sacrifice d’Abraham au début de juillet prochain.
“Les populations se demandent si toute la somme annoncée a été investie dans la réalisation des infrastructures à Keur Massar”, écrit Sud Quotidien dans un dossier consacré aux travaux publics en cours pour protéger les populations des inondations.
“Elle est la coupable désignée. La secrétaire générale du PS est accusée d’avoir cautionné les investitures de la coalition Benno Bokk Yaakaar, qui font la part belle à l’APR (le parti de Macky Sall) au détriment du PS”, écrit WalfQuotidien.
Le maire de Thiès (ouest), Babacar Diop, lui, dénonce les investitures faites “de façon opaque et antidémocratique” par la coalition Yewwi Askan Wi, dont son parti est membre.”Il est illusoire de prétendre libérer le peuple sénégalais tout en usant de méthodes tyranniques dans la gestion de la coalition”, écrit Source A en citant M. Diop, qui ne fait pas partie des candidats désignés par YAW.

Selon Vox Populi, le préfet de Dakar a invoqué la tenue d’une foire écologique sur la place de la Nation pour interdire le rassemblement que prévoit d’y tenir vendredi la coalition Yewwi Askan Wi.
YAW organise cette manifestation pour dénoncer l’invalidation de l’une de ses listes de candidature aux élections législatives par le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome.Elle a décidé de reporter son rassemblement à mercredi prochain, ajoute Vox Populi.

Partager l'article
Rédaction SENEWCOM
À Propos de l'Auteur

Rédaction SENEWCOM

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.