SENEWCOM TV

Tendances

SENEGAL-AFRIQUE-INTEGRATION JOURNÉE DE L’AFRIQUE : MACKY SALL APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE DES ÉNERGIES ET DES INTELLIGENCES

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : LES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL À LA UNE

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : L’APPEL DE YEWWI ASKAN WI À LA MOBILISATION À LA UNE

L’artiste-chanteur Ablaye Ndiaye Thiossane tire sa révérence à 86 ans à Thiès, sa ville natale, ce vendredi 20 mai 2022.

Tendances

SENEGAL-AFRIQUE-INTEGRATION JOURNÉE DE L’AFRIQUE : MACKY SALL APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE DES ÉNERGIES ET DES INTELLIGENCES

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : LES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL À LA UNE

SENEGAL-REVUE DE PRESSE : L’APPEL DE YEWWI ASKAN WI À LA MOBILISATION À LA UNE

L’artiste-chanteur Ablaye Ndiaye Thiossane tire sa révérence à 86 ans à Thiès, sa ville natale, ce vendredi 20 mai 2022.

LEGISLATIVES 2022

EN DIRECT

SENEWCOM TV

RADIO SENEWCOM

SENEGAL- REVUE DE PRESSE : LA RECEVABILITÉ DE LA LISTE DE YEWWI ASKAN WI À DAKAR EN QUESTION

Dakar, 12 mai 2022.
La coalition Yewwi askan wi (YAW, opposition) dont la liste départementale risquerait d’être rejetée à Dakar pour non-respect de la parité, fait les choux gras des quotidiens reçus jeudi à notre rédction.
Le Soleil signale que la liste de la coalition Yewwi askan wi au scrutin majoritaire du département de Dakar ’’est sous la menace d’irrecevabilité pour non-respect de la parité si l’on croit des spécialistes des questions électorales’’.
’’La liste départementale de Dakar menacée de rejet pour non respect de la parité’’, dit Walfadjri qui rapporte que ’’ce fut chaud, hier’’, au niveau de la Direction générale des élections (DGE) où ’’une vive altercation a opposé les policiers à Barthélémy Dias’’.
Dias, tête de liste départementale à Dakar de la coalition Yewwi askan wi, ’’était venu, accompagné de deux huissiers, pour remplacer les deux investis sur la liste qui ont démissionné. Mais on leur a interdit l’accès aux locaux. Il s’en est suivi alors une vive altercation entre lui et les forces de l’ordre’’, rapporte le journal.
Selon L’As, ’’le mandataire national et la tête de liste de YAW de Dakar accusent la Direction générale d’avoir falsifié ses listes’’.

’’Se voulant fermes, Déthié Fall et Barthélémy Dias ont appelé le peuple de Dakar à se mobiliser pour faire échouer le complot d’Etat ourdi par Macky Sall et son régime pour organiser des législatives sans leur coalition dans la capitale’’, écrit L’As qui affiche à sa Une : ’’de l’électricité dans l’air’’.

’’Risque de forclusion’’ de la liste de la coalition Yewwi Askan Wi à Dakar, Bathélémy Dias ’’dénonce un complot d’Etat’’, selon L’Info.
EnQuête évoque ‘’ce que prévoit la loi’’ en cas de non-respect de la parité. ’’(…) s’il est avéré que la coalition YAW n’a pas respecté la parité dans ses investitures sur la liste majoritaire du département de Dakar, il lui sera difficile de se rattraper en corrigeant ses erreurs’’, souligne le journal
’’Risque d’invalidation de la liste départementale de Yewwi Barthélémy Dias s’oppose et interpelle’’ le président de la République, note le quotidien Bës Bi Le Jour qui écrit : ’’La liste départementale de Yewwi askan wi de Dakar risquerait le rejet. Ce qui a mis Barthélémy Dias dans tous ses états, jusqu’à tenter de forcer son entrée à la Direction générale des élections’’.
La publication parle également de ’’brouille au sein de YAW’’ après les investitures.

’’Depuis la publication de sa liste d’investitures après une alliance scellée avec la coalition Wallu Sénégal, c’est la grogne au sein de Yewwi askan wi. Bés bi a fait un tour chez différents responsables de la coalition qui s’estiment lésés. Et c’est le nom de Khalifa Sall, chargé de faire les investitures qui est sur toutes les lèvres’’.

L’Observateur parle de ’’révolte à Yewwi’’. ’’Rébellion à Yewwi askan wi’’, selon Tribune. ’’(…) A YAW, c’est la bataille des égo (…). La sainte alliance se fissure, les voix s’élèvent ; la contestation se lève. Avec la tension à Dakar, la coalition de l’opposition est dans tous ses états après l’éclat des dernières élections locales’’, écrit Le Quotidien dans son billet ’’Sucré-Salé’’.
Selon Le Témoin, ’’ça vole dans tous les sens à Yewwi askan wi’’.

’’’Dénonciations, attaques, procès en sorcellerie….Depuis la publication de la liste de Yewwi, plus grande force de l’opposition, les récriminations fusent de partout et risquent de faire imploser cette coalition qui ambitionne pourtant d’imposer une cohabitation au président de la République à l’issue des élections du 31 juillet’’, écrit le journal.

Partager l'article
Rédaction SENEWCOM
À Propos de l'Auteur

Rédaction SENEWCOM

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.