SENEWCOM TV

LEGISLATIVES 2022

EN DIRECT

SENEWCOM TV

RADIO SENEWCOM

LES DÉGÂTS OCCASIONNÉS PAR LA PLUIE À DAKAR AU MENU DE LA PRESSE

Dakar, 21 juillet.

 

Les dégâts occasionnés par la pluie tombée à Dakar, mercredi, sont largement commentés par les quotidiens reçus jeudi à notre rédaction.
’’Une seule pluie et Dakar patauge’’, selon le quotidien L’Info qui rapporte que de ‘’Dakar, à Rufisque en passant par Keur-Massar, Pikine, Guédiawaye…. Plusieurs quartiers se sont retrouvés sous les eaux’’.
La publication signale qu’un affaissement sur l’autoroute Seydina Limamoulaye, vers Patte-d’Oie, fait fermer cet axe entrainant des embouteillages montres.
’’’Dakar et sa banlieue renouent avec les inondations. Une catastrophe qui risque de faire naître un autre vent de contestation chez les populations contre leurs maires et l’Etat’’, écrit L’As.
Pour Bës Bi Le Jour, ‘’Dakar goutte fort’’ dès la première pluie. ’’Après la pluie, c’est le beau temps. Les habitants de Dakar et sa banlieue ne feront jamais leur cette assertion. Dans la capitale sénégalaise, après la pluie, c’est le nid des inondations et des dégâts. C’est en tout cas ce qu’on a vécu, hier, suite aux averses qui se sont abattues sur Dakar’’, souligne la publication.
Selon WalfQuotidien, ‘’ les eaux reprennent leurs quartiers’’.
’’Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit du 18 au 19 juillet 2022 à Dakar ont occasionné beaucoup de dégâts’’, signale Walf qui rapporte qu’à cause de la forte pression des eaux, ‘’une partie du pont de l’Emergence a cédé, la voie qui mène vers Patte d’Oie et Grand Médine complètement coupée’’.
‘’Le pire à craindre est arrivé !, s’exclame Kritik. Dès les premières gouttes de pluie, la capitale sénégalaise patauge. Avec la forte pluviométrie annoncée par la météo, Dakar risque gros si le ciel ouvre encore ses vannes’’, souligne le quotidien.
Sud Quotidien signale que Dakar est ‘’déjà sous les eaux’’ dès les premières pluies. Pour le journal, ‘’il a suffi juste de quelques dizaines de millimètres enregistrés dans la capitale pour que les eaux dictent à nouveau leur loi dans la banlieue’’.
’’’Entre rues et routes inondées et transformées par endroits en bassins de rétention ou lacs artificiels, maisons, commerces et autres établissements et services envahis par les eaux, le spectacle est désolant, le calvaire des populations et usagers énormes et des activités bloquées’’, écrit Sud.
’’Les 84 mm de pluie qui se sont abattus, hier, sur la capitale ont fait beaucoup de dégâts. Plusieurs quartiers de Dakar et de la banlieue sont inondés’’, note EnQuête qui affiche à la Une : ‘’Galères capitales’’.
Selon Vox Populi, ‘’pluies et inondations et dégâts noient la campagne électorale’’. ‘’Partout dans la capitale et sa banlieue, même décor : plusieurs quartiers, maisons et véhicules dans les eaux, embouteillages interminables, les Dakarois immobilisés chez eux’’.
Le Soleil s’intéresse au renouvellement du parc de la société de transport Dakar Dem Dikk et signale que le chef de l’Etat a réceptionné, mercredi, 33 bus interurbains modernes.

 

Partager l'article
Rédaction SENEWCOM
À Propos de l'Auteur

Rédaction SENEWCOM

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.